Pochette DIRT3 PS3

Codemaster, acteur majeur de la "simulation" automobile avec Race Driver GRID, Colin McRae Dirt1 et 2 puis dernièrement F1 2010 revient 1 an et demi après le 2nd opus avec le 3ème volet de sa série dédié au monde du rally.

On remarque directement une chose, la franchise abandonne le nom "Colin McRae" pour ne garder que "Dirt 3". Cependant, ce n'est qu'un léger abandon car le nom du regretté pilote est toujours présent dans le jeu avec une voiture homonyme par exemple. Alors,  arcade ou simulation…..

L'éditeur a voulu dans ce numéro 3 revenir aux fondamentaux, à savoir rally et sobriété ! Fini le menu bling-bling avec motor-home, table de marque etc… etc, ici, nous retrouvons un menu simple, lisible et rapide sous forme de textes et icones comme dans Dirt 1er du nom. Pour ma part, je trouve cela plutôt pas mal car les développeurs se sont surement concentrés sur des choses bien plus importantes. Cependant, on peut regretter la faible qualité graphique, les voitures, dans le menu sont bien modélisées mais sans plus, on est loin de Gran Turismo 5. Le jeu n'est d'ailleurs qu'en 720p.

Que retrouvons-nous :

  • un mode Carrière, le Dirt Tour, simple et efficace. Séparer en 4 saisons, le but est de gagner en points d'expérience afin de débloquer les courses suivantes ainsi que toutes les voitures du jeu, point d'argent à gagner avec des courses à répétition comme dans GT5, ici pour avoir toutes les voitures, il faut tout simplement être le meilleur !
  • un modo solo réservé selon moi à la première heure de jeu pour prendre ses marques ou pour régler ses voitures ou son volant, pour le fun donc.
  • ENFIN un vrai mode multijoueur avec un online ou, et c'est une première, en écran splitté. Cependant, il y a un très gros bémol, le online se fait par un code VIP que l'on a gratuitement lors de l'achat du jeu mais qui est malheureusement payant (8€ sur le store) pour ceux qui achèteront le jeu en occas

Dirt Tour :

Bien que recentré sur le rally, le mode carrière possède également des épreuves plus "fun" comme le RallyCross, Buggy, Super Spéciale en Head to Head et grande nouveauté qui ravira les fans de "DRIFT", le Gymkhana, épreuve rendue célèbre par Ken Block avec ses magnifiques vidéos diffusées sur la toile.

Thumbnail image

En parlant de diffusion sur internet, le titre (grâce au code VIP) vous permet de diffuser directement vos vidéos sur YouTube, vous savez, la fameuse fonctionnalité que les concepteurs de GT5 nous avez promis !

De nombreux environnements sont au rendez-vous, Norvège en passant par le Kenya et bien d'autres pour finir sur Monaco ! Que du bon !!

Côté voiture, nous ne sommes pas en reste. Les plus célèbres d'entre-elles sont là, R5 Maxi Turbo, Audi Quattro, 405 T16 Pikes Peak, Opel Manta, Fiat Abarth, Subaru Impreza…… je passe et des meilleures sans oublier les WRC 2010 plus la Fiesta WRC 2011 ainsi que la Mini WRC en exclusivité ! De quoi se tirer la bourre entre pote en online pendant de longues heures ou ouvrir les portes de championnats organisés par les communautés.

Thumbnail image Thumbnail image Thumbnail image

Les Graphismes :

Clairement ici, nous ne sommes pas en présence de GT5 mais les décors sont bien modélisés et agréables en condition de course. N'est pas l'essentiel ? A oui, j'allais oublier, les dégats visuels sont bien sûr présent et il ne faut pas 25 coups dans un mur ainsi que 45 tonneaux pour arracher une portière ou un pare-choc ! LOL

Le Gameplay :

Autant le dire direct, ce n'est pas une simulation pure et dure. En revanche, en ajustant plus ou moins les différentes aides à la conduite, tout le monde du débutant au pilote confirmé prendra du plaisir avec ce jeu. La jouabilité à la manette peut poser quelques problèmes au début, en effet, celle-ci est très sensible et il est difficile d'être très précis. On privilégiera donc un volant (essai effectué avec un G25) pour apprécier au mieux les sensations de conduites.

Les Bruitages :

Gros point fort de ce titre, les notes du copilote sont complètes et bien meilleures que dans le mode Rally de Gran Turismo 5. Les moteurs ne sont pas en reste, ils sont agréables et bien calibrés sur les types de moteur des véhicules.

Difficulté et Durée de Vie :

A part au pad, si vous êtes un habitué des jeux de course, vous viendrez sans mal à bout du Dirt Tour en 20-30h selon votre degré de perfection bien que  l'IA soit très bonne. Les adversaires sauront être performants et agressifs dans toutes les épreuves de là même à faire des erreurs de pilotage. Nous sommes bien loin de GT5 avec ces adversaires au QI d'huitre ! Excellent point qui donne un intérêt certain au mode solo.

Fini les discours, je vous laisse tout simplement découvrir tout cela sur ces vidéos.

 

 

En conclusion :

Les bases du 1 et 2 sont bien là, les erreurs ont également été corrigées avec succès. Les graphismes bien que loin de la référence GT5 sont réussis. On prend vraiment beaucoup de plaisir avec ce jeu qui est une réussite accessible à tout le monde grâce aux différents réglages de difficultés. Je le conseille également à tous les amateurs de Rally, déçus par les courses terre et neige de Gran Turismo, qui veulent passer de très bon moment.

Cependant, il est fort dommage que les utilisateurs ayant acheté le jeu d'occasion doivent repasser à la caisse (8€) pour pouvoir jouir en totalité du jeu (Toutes les voitures, Online et YouTube), le jeu est donc à mon sens trop cher car de nos jours, ces modes sont tout simplement indispensables.

Je regrette aussi l'épreuve qui avait rendu Dirt 1 incontournable, je veux parler de la mitique course de Pikes Peak !

Bon jeu !

L'Equipe du GT-club

Commander sur Amazon

GT Sport Cover Steel

Publicité