Gran Turismo 5 Prologue (GT5p)
Date de sortie Europe : 26 mars 2008 - USA : 17 avril 2008 - Japon : 13 décembre 2007
Développeur : Polyphony Digital
Editeur :
Sony Computer Entairtenement
Site Officiel : https://www.gran-turismo.com/
Type de support : Blu-Ray ou PS Store
Résolution : 1080p
Son : Dolby 7.1

Nombre de joueurs en ligne : 16

Acheter sur Amazon

C'est une des grandes licences de la simulation de conduite automobile très connue qui a débarquée le 13 décembre 2007 au Japon, puis le 26 mars 2008 en Europe. Ce jeu vidéo est la suite logique de la démonstration technique GT HD Concept, téléchargeable gratuitement sur le Playstation Store quasi-simultanément au moment du lancement de la Playstation 3.

Premier jeu de Polyphony Digital sur console Next-Gen, c'était à l'époque ce que l'on pouvait appeler une version bêta de Gran Turismo 5, à l'instar de Gran Turismo 4 Prologue pour GT4. En effet, la sortie de GT5 prévue avant le lancement de la Playstation 3 n'était toujours pas annoncé officiellement.

Le principe du Prologue est d'offrir une sorte de grosse démonstration de ce que serait le jeu final. Comprenant 71 véhicules et 6 circuits (sans compter les versions inversées ou dérivées des circuits de base, soit 12 circuits en tout), il permet aux joueurs de patienter un peu.

Le mode Solo, loin des modes Gran Turismo précédents, est une sorte d'initiation. Une succession d'une quarantaine d'épreuves non sans rappeler les défis de pilotage de GT4, est le corps même du jeu. Chaque médaille rapporte une somme d'argent et ces crédits, que l'on peut dépenser à sa guise, permettent d'acheter des véhicules différents ou plus puissants pour les épreuves suivantes.

Fidèle à sa réputation, GT5P est un défonce rétine (Mouarf Inside) qui donne des frissons à chaque début de course tellement le jeu est beau. On notera pour la première fois dans la série la vue interne détaillée pour la plupart des véhicules, source d'immersion et de plaisir de jeu encore plus forts, et l'arrivée du mode Drift pour les fans du dérapage contrôlé.

Malheureusement, les défauts toujours présents, une mauvaise gestion des collisions, des dégâts et des pénalités, des conditions météorologiques variables absentes, et parfois une sensation de vitesse en deçà des attentes font que le jeu n'est pas parfait mais il reste cependant un cran au-dessus de toutes les simulations automobiles de la concurrence.

La nouveauté de cet opus est bien sûr le mode Online, plutôt basique mais efficace. Les courses de 12 à 16 joueurs en ligne sont trépidantes et rapportent des crédits pour acheter d'autres voitures. Quel pied!

Ce mode sera toutefois décrié à cause de l'absence de création de salons privés permettant la mise à l'écart des bourrins des circuits. Il se déclinera en deux modes, les courses en ligne et les modes contre-la-montre en ligne.

Chaque temps, réalisé on-line, est envoyé sur une base de données pour des classements de chaque voiture sur chaque circuit consultable à tout moment, ce qui permet de créer des challenges pour les différentes teams mondiales, dont le 8 d'or du GT-club pour placer notamment nombre de ses membres en tête de certaines épreuves.

Le jeu subira 3 mises à jours importantes, les SPEC-I/II et III, dont la dernière a ajoutée 3 nouvelles voitures (la Lotus Evora, la Ferrari California et la GT by Citroën) ce qui porte le total à 74, des améliorations sur les réactions physiques et sur les pénalités engendrées par un comportement non fair-play.

Malgré un contenu plutôt maigre pour un GT, le jeu a toujours un succès retentissant, même deux ans après sa sortie. Les joueurs et les championnats y fleurissent toujours, en attendant l'énigmatique mais non moins attendu, GRAN TURISMO 5...

L'Equipe GT-Club

Commander sur Amazon

GT Sport Cover Steel

Publicité